Il n’y aura pas d’allusion dans l’immédiat au sujet du Coronavirus dans Plus Belle La Vie !

Il n’y aura pas dans l’immédiat une allusion au sujet du Coronavirus dans le feuilleton, même si Plus belle la vie a traité le Coronavirus en mars dernier, avec une intrigue imaginée quelques mois plus tôt et qui s’est retrouvée propulsée involontairement en plein coeur de l’actualité. 

 


 

 

Pour un feuilleton habituée depuis son lancement à être au plus près de l’actualité, c’est un comble.

Dans une interview accordée à Ozap, Pierre Monjanel, le directeur de collection, a reconnu : « C’est contre-intuitif pour nous »

Il a avoué avoir eu envie de raconter le confinement de ses personnages, sous forme de flashback, avant d’y renoncer compte tenu du temps de préparation que cela aurait demandé.

C’est seulement au début du mois de septembre que les intrigues prendront donc en compte la nouvelle donne à l’antenne. 

 

 

« Nous allons traiter des conséquences indirectes, des difficultés économiques » a annoncé Pierre Monjanel avec par exemple un personnage qui perd son emploi, un plan social dans une entreprise…

Un mois de septembre qui sera aussi marqué par l’arrivée d’une nouvelle génération de lycéens, désormais menée par Noé, le fils de Blanche Marci, qui a d’ailleurs été le tout premier bébé de la série en 2007.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :