La production de Plus belle la vie, a élaboré une charte drastique : Fini les tournages éparpillés dans tout Marseille !

La production de Plus belle la vie, qui a pu reprendre le tournage le 29 mai dernier, a élaboré une charte drastique, pour répondre aux exigences sanitaires.

 


 

Des mesures évidentes (marquage au sol, port du masque, distanciation d’un mètre, etc) s’ajoute la présence quotidienne d’un médecin sur le plateau.

Même l’organisation habituelle a été entièrement repensée, des équipes en poste jusqu’au matériel utilisé en passant par les décors.

Fini les tournages éparpillés dans tout Marseille: les séquences se concentrent désormais dans les studios du Pôle Média de la Belle de Mai occupés à l’année par le feuilleton et sur quelques lieux privés fermés au public comme par exemple le Château Ricard dans le 14ème arrondissement.

 

 

 

Cette bastide du nord de la ville, d’ordinaire prise d’assaut par les mariages en cette saison, a été réquisitionnée pour un mois.

Dans uneinterview accordée à Libération, Justin Dessery, régisseur adjoint, a expliqué : 

« On y a regroupé six décors qui concernent des histoires différentes. On triche, ce qui nous permet de n’avoir qu’un seul lieu à sécuriser »

Les personnages de Théo, Antoine et Mila vont spécialement se rendre dans cette maison, guidés par un hôte étrange.

 

 

D’abord réticents, les Mistraliens vont finir par tomber sous le charme de cette ville bâtisse avec jardin.

Mila va trouver cet endroit idéal pour faire des soirées.

Les trois Mistraliens vont-ils le louer ?

 

À suivre…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :